Parole à Melmak, qui m'a donné le jour le 26 mars 2009.

P1020788

"Je partage un assez grand champ

P1050044

et une mare avec Carlito,

SL372518

ainsi qu'avec avec Shian

et son petit (né le 15 janvier dernier) ;

P1050068

Nous bénéficions de l'ombre de quelques arbres...

mais interdiction de s'en approcher.

On arrive juste à saisir

quelques branches qui dépassent!

SL372734

Mon histoire est bien lourde,

sans parler de notre captivité.

J'ai mis au monde un beau petit tapir,

au printemps 2009.

Willy...

Ce fut une très douce année

SL371272

Je lui apportais beaucoup d'amour et d'attentions,

en retour,

il m'apportait beaucoup de satisfactions,

gentil, câlin,

P1030115

mais aussi très joueur et espiègle !

P1030082

Tel était mon petit,

et j'en étais très fière...

P1030087

Une vraie réussite,

un grand bonheur pour moi.

P1020902

Bonheur qui a pris fin en ce début 2010.

c'est la vie ;

Je traîne ma douleur

et ma détresse,

P1050052

d'autant plus que, 

dans le même temps, 

on a coupé notre champ en deux,

Carlito et moi, d'un côté,

P1050221

Et Shian, 

qui venait d'avoir son petit, 

de l'autre.

Tout cela pour des causes diverses

(morsures de capybaras,

Carlito, agressif avec les bébés...)  

P1070023

et nous créant un traumatisme

encore plus grand !

La perte de mon Willy,

une histoire de fatalité...

Il parait que c'est une fragilité naturelle

de notre espèce !

Pourtant, il était beau et fort, mon petit ;

je m'en occupais avec toute la tendresse 

et tout l'amour de mon coeur de maman !

SL371300

Il me reste Carlito,

Shian et son petiot

(puisque la clôture de séparation a été réouverte...)

P1120686

Je ne comprends pas du tout 

ces histoires de fatalité et de séparation !

Bon, je vis, et voilà !

P1120669

Le petit bonhomme de Shian et Carlito

(la fidélité ne fait pas partiede nos préoccupations,

à nous la famille Tapir)

me cause bien du souci,

P1120561

Il est faiblard et souvent malade

(voies respiratoires)

comme nous tous, les adultes,

mais lui, il est beaucoup trop fragile,

j'ai peur qu'il ne rejoigne mon petit Willy

un peu trop vite !

Fatalité tout cela...

c'est un peu beaucoup et

nous nous sentons abandonnés, souvent,

nos soigneurs étant trop occupés

par tous les animaux du parc.

D'ailleurs,

mon petit Willy était resté coincé,

SL372582

toute une journée,

derrière la clôture électrique,

sans que quiconque réagisse.

Ce n'est pas faute de les avoir appelés à l'aide !

P1020748

Bon, c'est le passé...

Pas facile d'oublier ces moments-là...

Il est beau, notre Brésil,

et nos belle forêts atlantiques détruites,

dont on prenait pourtant bien soin...

Aujourd'hui, on nous interdit d'approcher les arbres

(clôtures électrifiées à chaque arbre) :

Ce n'est pas nous qui avons détruit les forêts,

pourtant !

P1110552

Revenons au petit de Shian :

il aurait bien besoin d'une sérieuse prise en charge,

Sa maman fait du mieux qu'elle peut,

elle le protège et le câline,

elle souffre avec lui 

de ne pouvoir le nourrir suffisamment ;

P1120528

Elle le voit s'affaiblir,

elle voudrait qu'on l'aide,

qu'on consacre davantage de temps à son bébé.

Il le mérite bien, ce petiot !

P1120537

Et puis, elle sait que 

Willy a laissé sa vie à cause de cette maladie,

elle la voit venir à grands pas

et elle hurle :

"ça suffit !".


Eux, les autres,

ceux de l'autre côté du parc,

ils disent que c'est possible de sauver ce petit,

ils en sont sûrs.

SL371355

Eux, les autres,

ceux de l'autre côté du parc,

ils veulent aider Shian à sauver son petit,

ils se battent, ils alertent...

mais, ils n'ont pas le droit de nous aider :

ce sont des étrangers !

P1120666

Mais nous,

Melmak, Carlito, Shian et son petit,

nous savons qu'ils nous aiment

comme si nous étions leurs enfants,

et qu'ils se battront pour améliorer nos conditions de vie...

P1080052

Il suffirait de quelques aménagements

de temps et d'argent,

supplémentaires :

câliner ce petit, lui parler,

le faire sortir plus tard de sa maison,

leur mettre de la paille pour litière,

plus de chauffage...

P1050248

Eux, ceux de l'autre côté du parc,

Ils passent beaucoup de temps avec nous ;

ils écoutent parler les visiteurs qui passent,

ils entendent leur mépris de nous

("qu'ils sentent mauvais!!!")

ou leurs critiques

("pas de litière, les pauvres ;

pas suffisamment d'eau...etc")"

S_aimer